• Insulte à l'encontre des personnes en uniforme



    Ce cri de guerre est célèbre mais il n'a rien à voir avec ces tranquilles ruminants !

    Cette expression date d'un peu avant la première Guerre Mondiale. A cette époque, sur les guérites des gardes-frontières allemands était écrit en grosses lettres WACHE qui signifie "Garde" en allemand. Le W se prononçant V en allemand, la confusion fût facile pour les français habitant ou passant à la frontière allemande !

    Pour mémoire, Français et Allemands s'aimaient fort peu à cette époque. Il y avait eu la guerre entre Napoléon Ier et les Prussiens au début du XIXème siècle, puis la guerre de 1870 entre Napoléon III et les Prussiens où Alsace et Lorraine furent tour à tour françaises et allemandes.

    Depuis, on utilisa cette expression, tout au long du XXème siècle, pour insulter policiers, gendarmes et CRS ...

    13 commentaires
  • Etre redevable d'un service rendu dans un moment difficile.

    Cette expression vient de l'époque où l'on faisait brûler des chandelles dans les églises au pied des statuts des saints en reconnaissance de l'aide apportée.

    Le mot "fière" dériverait de "fidare" c'est-à-dire confier, vouer, se fier. Ainsi, dans l'expression "devoir une fière chandelle" il a une notion de fidélité, on brûle un cierge pour témoigner de sa foi en quelqu'un.

    A cette période la chandelle était comme le pain et le vin, une denrée indispensable. Si les pauvres s'éclairaient aux chandelles de suif, les nobles eux utilisaient la chandelle de Bougie (Bgaya) en cire (du nom de la ville algérienne d'où est importée la cire). Elément rare et cher mais indispensable à la vie de tous les jours il était compté, ce qui explique que le fait de brûler une simple chandelle en échange d'un service rendu était la marque d'une grande reconnaissance.


    17 commentaires
  • Le mot spam provient d'un sketch des Monty Python dans lequel le même mot, désignant un jambon en boîte de basse qualité, envahit la conversation et le menu d'un petit restaurant. SPAM est la contraction de SPiced hAM et est une marque crée et déposée par Hormel Foods en 1937. Ce sketch parodiait d'ailleurs une des premières formes de spam. En effet c'est une publicité radiophonique pour SPAM, pendant laquelle la marque était répétée de nombreuses fois, qui est à l'origine du sketch des Monty Python.

    Ce « pâté » a largement été utilisé par l'intendance des forces armées US pour la nourriture des soldats. Il s'agirait de la première émergence publique du mot pour désigner un objet repoussant dont on aimerait bien ne pas être le destinataire.

    Contenu du pollupostage
    Le pourriel contient généralement de la publicité. Les produits les plus vantés sont les services pornographiques, les médicaments (le plus fréquemment les produits de « dopage sexuel » ou, des hormones utilisées dans la lutte contre le vieillissement), le crédit financier, les casinos en ligne et les logiciels craqués.
    Des escrocs envoient également des propositions prétendant pouvoir vous enrichir rapidement.
    Les lettres en chaînes peuvent aussi être qualifiées de pourriel.
    Parfois aussi, mais de plus en plus rarement, il s'agit de messages d'entreprises ignorantes de la Netiquette qui y voient un moyen peu coûteux d'assurer leur promotion.
    Enfin la dernière forme de pourriel, le phishing (hameçonnage), consiste à tromper le destinataire en faisant passer un courriel pour un message de sa banque ou d'un quelconque service protégé par mot de passe. Le but est de récupérer les données personnelles des destinataires (notamment des mots de passe, un numéro de carte bancaire) en les attirant sur un site factice enregistrant toutes leurs actions.
    Le pourriel peut s'attaquer à divers médias électroniques : les courriels, les forums de discussion de Usenet, les moteurs de recherche, les wikis, les messageries instantanées, les blogs.


    26 commentaires
  • Signification :
    Echouer, perdre.
    Être dans une mauvaise situation.
    Être dans l'embarras.

    Origine:
    Ceux qui connaissent tout du miracle de la vie savent que ce sont les bébés mâles qui sont dans les choux, tandis que les bébés femelles sont dans les roses.
    Alors pourquoi envoie-t-on sur les roses quelqu'un qui nous a mis dans les choux ?

    Et puis comment peut-on assimiler cet excellent légume à un échec ou une situation embarrassante ?
    Eh bien la réponse est très simple et va me permettre de la faire courte, pour une fois : c'est tout simplement à cause de la paronymie entre "les choux" et "é-chou-er" qui est le tout premier sens de cette expression semblant dater de la deuxième moitié du XIXe siècle.


    25 commentaires
  • Signification :
    Être sentimental.
    Par extension, être naïf.

    Origine :
    Cette expression contient un adjectif composé qui est extrait d'une locution parfois encore employée "cultiver, aimer... la petite fleur bleue".

    Dans le langage des fleurs, le bleu pâle exprime une tendresse inavouée, discrète et idéale.

    Il faut remonter à 1811 et à une oeuvre du jeune écrivain allemand Novalis, qui était en réalité le baron Friedrich von Hardenberg, pour trouver l'origine de cette expression.

    Dans son roman inachevé "Henri d'Ofterdingen" (Novalis est mort à 29 ans), il y évoque à sa manière la légende d'un trouvère médiéval qui, parti à la recherche d'un idéal, découvre la fleur bleue symbole de la poésie.
    Les Allemands parlent d'ailleurs de "die blaue Blume der Romantik" ou "la fleur bleue du romantique".

    En traversant le Rhin, la fleur bleue a un peu changé de sens, puisque de la poésie, elle a été associée à une sentimentalité mélée de naïveté.


    9 commentaires